Cabine de flottaison : un plaisir à découvrir

Nous avons tendance à négliger les propriétés de l’eau et celles du temps. Pour les découvrir, laissons-nous tenter par la flottaison en isolation sensorielle qui nous aide à apaiser l’esprit et le corps. Flotter nous permet de nous ressourcer et de nous ouvrir aux autres ou de nous concentrer sur notre personne. Nous en saurons davantage dans cette rubrique.

Les principes de la flottaison sensorielle

La flottaison sensorielle se base sur trois principes. Ce sont :

  • L’isolation sensorielle ;
  • L’effet d’apesanteur ;
  • Le sel d’Epsom.

Le premier principe susmentionné consiste à s’allonger dans un bain individuel d’une hauteur sous plafond de deux mètres. Vous serez à l’abri des stimuli externes. Le cerveau se retrouve dans un état de somnolence qui permet de se relâcher complètement. Vous aurez le loisir d’explorer votre côté créatif. Si vous cherchez plus amples informations sur cette pratique, vous pouvez cliquer sur le lien du site prévu à cet effet.

Le second principe est axé sur l’équilibre face à la gravité. Vous flotterez dans une eau riche en sel de magnésium. Cela réduit la gravité de plus de 80 %. Vous libérez vos ressources psychiques. Notons que dans le bassin, nous trouvons une eau chauffée à 37°. Ainsi, il n’est pas nécessaire de s’échauffer avant de tester cette expérience.

Le dernier principe est le sel d’Epsom. On le retrouve en quantité notable dans le caisson de flottaison, ce qui vous permet de ressentir l’apesanteur.  Ce sel minéral est utilisé pour diminuer les douleurs musculaires et les problèmes cutanés. Il associe deux minéraux que sont le soufre et le magnésium.

Se préparer à une séance de flottaison sensorielle

Avant d’entamer la séance de flottaison en cabine, il est de rigueur de se préparer.

La préparation

Pour éviter d’avoir faim, prenez un encas sur le pouce ou une salade. Évitez de prendre de grosses portions pour ne pas vous sentir lourd une fois dans l’eau. Chaque séance étant unique, ne vous basez pas sur les ressentis d’autrui. Après la flottaison, reposez-vous encore et encore en prévoyant une journée de congé.

Prendre quelques précautions au préalable

Attention à ne pas vous raser ou vous épiler 24 heures avant la séance. Vous risquez de ressentir des picotements. De même, ne buvez pas de café ou de boisson énergisante susceptible d’exciter le système nerveux. Ne portez pas de lentilles de contact le jour de la séance. Assurez-vous d’avoir une peau saine, sans blessure ni coupures.

Les précautions pour le bassin

Sachez qu’il est impératif de porter un bonnet de bain lors de la séance de flottaison sensorielle.  Si vous venez de vous faire tatouer récemment, sachez qu’il vaut mieux repousser la séance pour éviter toute déconvenue. Il en est de même si votre dernière coloration capillaire date de moins d’une semaine.